Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 11:59

Description :

C'est un palmier fin, très droit qui peut mesurer jusqu'à 20 mètres. Il porte 10 à 14 palmes de 2m de long. Les vieilles feuilles tombent tout de suite au sol ce qui contribue à donner à l'espèce un aspect net et gracieux. Ses fleurs en grappes sont petites et jaunes. A l'âge adulte, soit à partir de 4 ans, le palmier donne des fruits. Ces fruits mûrissent également en grappes et sont violacés presque noirs à maturité, ils mesurent de 1 à 2 cm de diamètre.

Localisation :

L'açaizeiro est originaire exclusivement du continent Sud Américain. Au Brésil, on le retrouve au Nord-Est  (états du Pará, Amapá, Maranhão, Amazonas). On peut également le trouver en Guyane, au Suriname, Vénézuéla, Panama, Colombie, Bolivie, Equateur et dans certaines îles des Caraïbes. Il a tout autant de noms : "açai" au Brésil, "palmier pinot" en Guyane Française, "manaka" au Suriname, "murrapo" en Colombie et est connu par les indigènes sous le nom de "iça-çai" qui signifie "le fruit qui pleur".


Le fruit et la graine :

Le fruit que l'on devrait appelé "baie d'açaï" porte fréquemment le nom de son palmier. La graine peut être marbrée grise (açai caréné ou commun), rouge foncée à blanche pour l'autre variété, selon la durée de polissement. Elle peut aussi être teintée et taillée.














Utilisation :

Très présent dans l'alimentation, son fruit est très nutritif, riche en fer et en anti-oxydant. (Je vous conseille d'ailleurs de lire la composition de l'açaï sur Wikipédia !) Le jus d'açai au brésil est maintenant considéré comme un remède local aux maux de tous le jours.  Sa pulpe est consommée en jus ou congelée, trés prisée des sportifs et à la mode au Brésil où il est vendu à la plage sous forme de sorbet, mélangé à de la banane, à du sirop de guarana  ET avec des céréales. Il faut le dire, ça devient vite une gourmandise... Ses graines sont très utilisées dans la fabrication de bijoux artisanaux. Il donne aussi une teinture naturelle. Le palmier est utilisé dans la construction. L'Açaï est un excellent exemple de ces arbres, au Brésil, dont toutes les parties sont utiles à l'homme.



Et pour aller plus loin :

Une légende raconte l’histoire d’une tribu indigène où les aliments récoltés étaient insuffisants pour subvenir aux besoins de la population. Ce qui incita Itaki, alors chef de la tribu, de prendre une décision très difficile. Il ordonna le sacrifice de toutes les filles nouveau-nées, afin d'empêcher l'augmentation de la population de la tribu. Jusqu'au jour où Iaçã, fille d’Itaki, eut une fille qui fut elle aussi sacrifiée. Iaçã, malheureuse, s’enferma alors dans son tipi et pleura jour et nuit, complètement désespérée. Jusqu’au jour où elle demanda à Tupã (un messager de Dieu indigène) de montrer à son père une autre manière d'aider son peuple, sans avoir à passer par le sacrifice des enfants de la tribu. Une nuit de pleine lune, Iaçã a entendu le pleur d'un enfant. Elle s'est approchée de la porte de son tipi et a vu sa petite fille, souriante, au pied d'un grand palmier. Elle a couru dans sa direction pour la prendre dans ses bras. C’est alors que sa fille disparut mystérieusement. Le lendemain le corps d’Iaçã fut trouvé, sans vie, étreignant le tronc d’un palmier, un large sourire aux lèvres et les yeux tournés vers le sommet de l’arbre qui débordait de petits fruits foncés. Itaki ordonna alors le ramassage de tous les fruits. La préparation obtenue par ces fruits fut un breuvage de coloration rougeâtre qui a servi à nourrir son peuple et en finir avec la famine. La boisson fut nommée Açai en hommage à sa fille (Iaçã à l’envers) et, à partir de ce jour, l’ordre de sacrifier les enfants de la tribu fut abrogé.

On a bien pensé importer ce fameux sorbet et qui sait si un jour on ne vous le proposera pas sur les plages branchées de France (??) mais en attendant, le stand de BOM DIA BRASIL, vous propose toute une collection de bijoux naturels avec cette graine naturelle, râpée, polie, teintée montée en colliers, en boucles, en bracelets... Ce sont de petits accessoires qui sortent de l'ordinaire et qui complètent une tenue d'été à merveille !

Partager cet article

Repost 0
Published by A Neguinha do BDB. - dans Découverte du Brésil
commenter cet article

commentaires

liline 15/06/2015 14:41

en guyane le açaï est appeller wassaÏ en guyane et apodong au suriname